La plupart des complémentaires santé remboursent l'intégralité des soins de rééducation Kinésithérapie. Il est important de bien se renseigner sur ce point avant la souscription d'un contrat dans votre compagnie d'assurance. kelmutuelle et ses conseillers spécialisés sont là pour vous guider et pour choisir avec vous la mutuelle santé qui correspond à vos besoins. N'hésitez pas à prendre contact avec eux. Ils vous rappeleront immédiatement et gratuitement
Mutuelle complémentaire santé pour une couverture Kinésithérapie
Rapide, gratuit et sans engagement !
Kelmutuelle Mutuelle complémentaire santé pour une couverture Kinésithérapie

Mal de dos

Le mal de dos est le mal du siècle. Plus de 80 % des français souffrent de douleurs dorsales. Nombreux sont ceux, qui aujourd'hui, ont recours à la kiné afin de soigner ses maux de dos et autres douleurs musculaires ou dorsales. A raison d'environ 20 séances, il est important d'avoir une complémentaire santé qui couvrira ces frais de santé.

Malformation cervico-dorsale

Le mal de dos peut être du à des malformations bénignes de la colonne dorsale (scoliose) ou à des douleurs fréquentes et bien connues comme la sciatique ou le lumbago. Une rééducation est souvent nécessaire pour guérir ses douleurs qui sont un véritable fléau dans la vie quotidienne.

Accident et blessure musculaire

Un simple accident (bras ou jambe cassé, foulures) peut nécessiter une rééducation auprès de kinésithérapeutes, et ce pour un grand nombre de séances.

Ne nécessitant pas obligatoirement une hospitalisation à long terme, la rééducation vous demandera l'effort de vous rendre chez votre praticien par vos soins. Votre mutuelle santé peut prendre en charge un déplacement médicale régulier afin de vous y conduire.

La prise en charge par le régime général

A la condition qu’elle soit prescrites par le médecin traitant, la sécurité sociale prend en charge les séances de kinésithérapie à hauteur de 60% du tarif conventionné pour un assuré adulte. Les tarifs varient avec les actes prescrits mais les kinésithérapeutes pratiquent souvent des dépassements d’honoraires.

Il est à noter que dans le cas des séances prescrites par le médecin, les enfants sont pris en charge à 100% du tarif conventionné

L’accord préalable de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie

En vu de poursuivre les soins au-delà d'un certain nombre de séances, il est nécessaire d'obtenir un accord préalable de votre CPAM. Huit situations de rééducation ont été identifiées, et un référentiel officiel du nombre de séances nécessaires a été établi. Si vous êtes dans un de ces cas, avant d'atteindre le nombre de séances déterminé par le référentiel, votre kinésithérapeute effectue avec vous un bilan.

Après concertation avec le médecin traitant, s'il estime que votre état nécessite davantage de séances, le kinésithérapeute peut faire une demande d'accord préalable auprès du service compétent. Le silence gardé par l'administration au-delà de 15 jours vaut accord pour la poursuite du traitement.

La mutuelle santé complète les remboursements

Pour peu que vous ayez un traitement long de plus d'une dizaine de séances, vos dépenses peuvent vite venir alourdir votre budget. Et si dans une même année, plusieurs membres de votre famille, vos enfants notamment, doivent se faire traiter, la facture peut être salée. Sauf si vous avez choisi une mutuelle santé adaptée.

Certaines d'entre elles prévoient un remboursement intégral ou complémentaire de vos séances, soit en augmentant le pourcentage d'indemnisation, soit en les décomptant d'un forfait annuel.

Liste Mutuelle comparer

allianz mutuelleAlptis-mutuelleApril Mutuellemutuelle adreaassurance avivamutuelle axaMutuelle bleueassurance mmaprobtp-mutuelleswisslife mutuelleMiel mutuelleMaaf Mutuellemacif mutuelle